Côte d’Ivoire : Bandaman annonce un musée pour DJ Arafat et discrimine Douk Saga, Amédée Pierre…

Maurice Bandaman et DJ Arafat

Un musée pour DJ Arafat. La proposition du gouvernement ivoirien révélée par Maurice Bandaman, ministre de la Culture, est bonne mais elle méprise la mémoire d’autres icônes de la musique ivoirienne.

Maurice Kouakou Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie a animé un point de presse, ce mercredi 21 août 2019. A l’ordre du jour : l’organisation pratique des obsèques de DJ Arafat. A cette occasion, celui-ci a indiqué que le gouvernement va dédier un musée pour immortaliser la star du coupé-décalé.

A lire aussi. Molare cède face aux fans de DJ Arafat : « Je ne ferai plus partie du comité d’organisation »

Si l’annonce réjouit les fans de DJ Arafat, elle ne rencontre pas l’adhésion d’autres fans, compris dans le monde du coupé-décalé. Au premier rang des déçus, les fans de Douk Saga, l’un des créateurs de cette musique urbaine qui a révélé le fils de Tina Glamour.

« Personne n’a songé à un musée pour immortaliser Douk Saga, ni Amédée Pierre, l’un des artistes qui a écrit les plus belles pages », martèle un internaute. Un autre de renchérir : « le gouvernement aurait dû annoncer un musée en mémoire des artistes ivoiriens et pas pour DJ Arafat seulement. Avant lui, il y a eu quand même Ernesto Djédjé. Cela ressemble bien à du populisme mortifère ».

Elvire Ahonon

Silver Konan à Bandaman : « Si vous n’avez rien à vous reprocher, publiez le rapport d’audit du Burida »

  •  
    1.5K
    Partages
  • 1.5K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info