Côte d’Ivoire : Après la mort de DJ Arafat, Debordo invite à donner sa vie à Dieu

Depuis le décès de DJ Arafat, des artistes du coupé-décalé ont décidé d’afficher leur appartenance religieuse. Après Claire Bailly et Bebi Philip, c’est au tour de Debordo Leekunfa d’inviter la jeunesse à donner sa vie à Dieu. Il l’a fait dans une vidéo postée sur sa page Facebook le mercredi 9 octobre 2019.

«Quant à vous les chinois, allez sauter, faites ce que vous voulez, mais ce concert est sous la couverture de Dieu. Et ce concert sera une réussite. Je prie tous les jours et prends des moments de jeûne. Mesdames et messieurs, vanité des vanités l’homme n’est rien. Apprenez l’humilité. Et, je le répète,jeunesse de Côte d’Ivoire quittez dans cette logique de haine partout partout. Mettez Dieu dans votre vie, marchez avec Dieu, il va vous éclairer. Je ne suis pas devenu pasteur mais c’est mon expérience. J’ai expérimenté Dieu, ça a marché », a indiqué Debordo Leekunfa dans cette vidéo.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Voici les menaces de Debordo Leekunfa dans la vidéo où il brandissait un pistolet

Répondant par la même occasion aux fans de DJ Arafat qui ne sont pas du tout tendres avec lui, Debordo Leekunfa à fait savoir que les clashs entre lui et leur idole étaient simplement une manière de faire avancer le mouvement coupé-décalé.

Notons que Debordo Leekunfa était le principal challenger de DJ Arafat. Les clashs entre les deux artistes du coupé-décalé ne manquaient pas. Chaque fois qu’ils avaient l’occasion de se rencontrer ils se faisaient remarquer par des bagarres entre gangs interposés.

Roxane Ouattara

  •  
    547
    Partages
  • 547
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Read Previous

Essy Amara livre des secrets d’Etat : « C’est dans la cour de Mamie Faitai qu’une dame examina la paume de Chirac et… »

Read Next

Le collège de Satama-Sokoura où ont été affectés des élèves, bel et bien inachevé : Preuves en images et vidéo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *