Amon-Tanoh a-t-il fui au Ghana avec femme et enfants ? Voici le film de ses dernières 72h

Amon-Tanoh

Amon-Tanoh

Le ministre des Affaires Etrangères, Marcel Amon-Tanoh aurait-il quitté le pays ? En tout cas c’est ce que certaines indiscrétions font croire. Afrik Soir vous présente le film de ses dernières 72 heures.

S’il y a une personnalité qui suscite des commentaires ces derniers temps en Côte d’Ivoire, c’est bien le chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon-Tanoh.

En effet, certaines informations relayées par la presse, font état d’une certaine brouille entre le chef de l’Etat, Alassane Ouattara et son ministre des Affaires étrangères. Celle-ci est liée à la présidentielle d’octobre 2020, pour laquelle à défaut d’être candidat lui-même, le numéro un ivoirien verrait bien être positionné son dauphin putatif, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ce dernier n’a pas les suffrages de Amon-Tanoh.

Les informations les plus pessimistes expliquent que les relations sont si détériorées entre les deux personnalités, qu’elles seraient à un point de non-retour. Rien n’est, cependant, moins sûr. Cela a suffi pour certains de dire que le fils de Lambert Amon-Tanoh était sur le point de quitter le RHDP d’Alassane Ouattara pour rejoindre le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié.

A lire aussi : Amon-Tanoh n’a pas accompagné Ouattara au sommet de l’UA : Les raisons peu recevables du RHDP

D’autres rumeurs sont allées plus loin en distillant que Marcel Amon-Tanoh, a fui le pays, en direction du Ghana. Et ce, avec son épouse et ses enfants. Cependant, la réalité est toute autre. Le ministre des Affaires étrangères est bien en place et est à son poste contrairement à ce que certains font croire. Pour preuve, le vendredi 21 février 2020, il a accordé une audience à Gloria Akuffo, ministre de la Justice et procureure générale du Ghana. C’est sans doute de là qu’est partie la fausse rumeur.

Rencontre Amon-Tanoh et Gloria Akuffo du Ghana

La rencontre qui s’est tenue au cabinet du ministre, a permis à l’envoyée du Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, de solliciter le soutien de la Côte d’Ivoire en faveur du Dr Edward Kwakwa, candidat du Ghana au poste de directeur général de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Le mercredi 19 février 2020, il était dans la commune du Plateau dans le cadre de l’opération nationale de financement de projets dite ‘‘Agir pour les jeunes 2’’. Marcel Amon-Tanoh, alors président de cette cérémonie, a plaidé pour la réduction, pour les prochaines échéances, du taux de remboursement des sommes accordées aux jeunes porteurs de projets, qui sont actuellement de 10,5 %.

En somme, même si les relations sont actuellement tendues entre le président de la République, Alassane Ouattara et son ministre des Affaires étrangères, les deux hommes qui se connaissent et se fréquentent depuis de longues années, essayent de surmonter leurs différends. L’heure n’est donc pas à l’exil forcé pour Amon-Tanoh.

Karina Fofana

Ph : Marcel Amon-Tanoh et Gloria Akuffo, ministre de la Justice et procureure générale du Ghana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

Lettre au Premier Ministre burkinabè : « Évitez de commettre la même grosse erreur que Compaoré »

Read Next

Côte d’Ivoire : La dépouille de Laurent Barthelemy à Abidjan

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *