Gon promet la couverture totale en électricité de Fresco d’ici fin 2020 : De qui se moque-t-on ?

Amadou-Gon-et-Aimée-Zébéyoux

Décidément la campagne pour la présidentielle de 2020 semble ouverte pour le RHDP, parti du président Alassane Ouattara. En visite de travail dans le département de Fresco, le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly n’a pas entendu longtemps pour annoncer aux populations, le jeudi 13 février 2020, la couverture totale en électricité dudit département et la mise en œuvre de nombreux projets de développement d’ici fin 2020.

« Il reste douze localités à électrifier dans le département de Fresco. D’ici fin 2020, ces dernières localités seront électrifiées et le taux de couverture du département en électricité passera à 100% », a déclaré le Chef du gouvernement ivoirien devant une foule acquise à sa cause. Amadou Gon Coulibaly a annoncé également la construction d’un deuxième château d’eau à Fresco et l’extension de la couverture hydraulique des sous-préfectures de Dahiri et de Gbagbam.

A lire aussi : « Les élections prochaines seront paisibles en Côte d’Ivoire » (Amadou Gon)

De vieilles promesses du président Alassane Ouattara, datant de sa visite d’État dans la localité en 2015, et qui refont surface à moins de dix mois de la présidentielle de 2020. Ce qui fait dire à certains observateurs de la vie publique qu’elles sont à visée « propagandiste et électoraliste ».

Les mêmes promesses faites depuis 2015

Sinon, comment comprendre que des promesses faites depuis 2015, notamment la réhabilitation de la côtière, la voie qui relie les deux ports du pays, Abidjan et San Pedro, qui se trouve dans un état de dégradation très avancé, n’ont jusque-là vu le jour, et qu’on annonce encore de nouvelles promesses à quelques mois de l’élection présidentielle, s’interroge un cadre de la région.

« N’était-il pas préférable d’honorer les premiers engagements avant de continuer de promettre monts et merveilles aux populations ? » En fait, celui qui se positionne comme l’héritier politique d’Alassane Ouattara n’est pas à son premier essai avec ce type de promesses. En janvier 2020, lors d’une cérémonie en hommage au Président de la République dans la région du Gôh, Amadou Gon Coulibaly s’était prêté à ce genre d’exercice.

S’adressant aux populations, le natif de Korhogo a promis la construction de la route Oumé-Sinfra courant 2021-2025. Pis, il ne se gêne pas de faire de nouvelles promesses, comme il vient d’en faire, dans le département de Fresco notamment dans le domaine de l’éducation et de la santé. « De 2020 à 2023, huit nouveaux collèges seront construits dans le département de Fresco en plus de la réhabilitation en urgence du lycée de Fresco », a-t-il déclaré.

Gon à Fresco chez Lobognon

En ce qui concerne la santé, c’est au total 1,3 milliard de francs CFA qui sera investi pour la réhabilitation et l’extension du plateau technique de l’hôpital général de Fresco et la mise en œuvre d’un vaste programme de réhabilitation des centres de santé, a-t-il ajouté. D’ailleurs, il n’est pas le seul à abonder dans cette pratique. Plusieurs dignitaires du parti au pouvoir, y compris le chef de l’Etat lui-même, sont coutumiers de ce fait.

L’on se souvient de ces promesses annoncées en août 2019, lors de l’inauguration d’une voie bitumée de 28 km, dans la région de la Mé, précisément à Adzopé. Ce jour là , le chef de l’Etat ivoirien en avait profité pour annoncer un investissement de 256 milliards FCFA, dans la région, à réaliser dès 2020. Deux mois déjà que nous sommes en 2020. Et toujours pas un soupçon d’investissement dans cette région.

Moïse Yao K.

Alain Lobognon : « Nous allons gagner face au candidat du RHDP »
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info