Côte d’Ivoire-Algérie : Un cadavre sera noyé dans le canal de Suez ? (Fernand Dédeh)

Supporters des Eléphants de Côte d'Ivoire

Les quarts de finale de la CAN démarrent tous ce mercredi 10 juillet 2019. Deux matches sur le terrain. Deux matches en salle de conférence. Sénégal-Bénin à 16 h gmt au stade du 30 juin du Caire

Les Sénégalais ont des raisons de craindre les Béninois. Cette coupe d’Afrique des nations réserve tant de surprises. Elle bouscule la logique et les certitudes. Les équipes classées dans le lot des favorites ont été balayées par les challengers. Les Écureuils ont étouffé les Lions de l’Atlas du Maroc. Par l’engagement, la volonté collective, l’envie, la baraka. Auront-ils l’énergie nécessaire pour répéter un tel match qui, au delà du jeu, fait appel au mental? 

A lire aussi : CAN 2019 : Les 11 joueurs, l’entraîneur et les supporters au scanner de Fernand Dédeh

En vérité, comme le Maroc, le Sénégal part largement favori dans ce match. Sadio Mané et ses coéquipiers ont les moyens de plier ce match très vite. En exploitant les failles défensive de l’adversaire. Maintenant, la réalité du terrain est une autre chose. 

Les deux entraîneurs le savent. Le Bénin n’a rien à perdre dans ce match. Quel que soit le résultat, Michel Dussuyer et ses joueurs ont réussi leur coupe d’Afrique. Ils n’étaient pas attendus à ce niveau de la compétition. Ils ont rendu le peuple béninois fier et heureux. 

Aliou Cissé, en permanence sous le feu des critiques le sait, les Sénégalais ne lui pardonneraient rien, en cas de défaite. Si le Sénégal gagne, les nombreux anti- Aliou Sénégalais trouveront que c’est normal. S’il perd, sa tête sera mise à prix.

Déclaration des entraîneurs

Aliou Cissé: « Face au Bénin, ça sera un match difficile. Si le Bénin est là, cela veut dire que c’est une équipe qui a réalisé de bons résultats. En Afrique, il n’y a plus de petites équipes et nous allons prendre très au sérieux cette équipe du Bénin. L’humilité et la modestie sont très importantes. »

Michel Dussuyer: « Nous sommes dans une courbe ascendante et nous allons faire un grand match pour continuer notre aventure. Lors de nos derniers matches, nous avons dépensé beaucoup d’énergie et, avec le repos que nous avons eu ces derniers jours, ce n’est que bénéfique pour nous. »

Nigéria-Afrique du Sud à 19 gmt au stade international du Caire

Les Sud-africains reviennent sur les lieux de la momification des Pharaons. Quel match ce jour là! Match de folie, tant au plan technique que tactique. Un régal! Les Egyptiens ont été surpris puis dévastés. Les Bafana-Bafana ont caché leur jeu au premier tour. Ils ont explosé au deuxième. En quart de finale, ils retrouvent des Nigérians au métier consommé qui ont ramené les Camerounais chez eux. Des destructeurs froids. Patients.

Deux matches en salle de conférence

La Côte d’Ivoire reçoit l’Algérie le jeudi 11 juillet à 16 h gmt à Suez. Le stade de toutes les frayeurs des Ivoiriens face au Mali. En attendant ce choc qui sonne « une belle » entre Ivoiriens et Algériens en quart de finale de la CAN, les deux entraîneurs seront face à la presse à la mi-journée.

« Une belle » parce qu’en 2010 à Cabinda en Angola, l’Algérie avait pris le meilleur sur la Côte d’Ivoire. En 2015, en Guinée Équatoriale, sur le chemin de sa deuxième médaille africaine, la Côte d’Ivoire avait rendu la monnaie de sa pièce à l’Algérie. Qui des pays, sera noyé dans le canal de Suez? Réponse ce jeudi 11 juillet 2019.

Les entraîneurs de la Tunisie et de Madagascar seront également en conférence de presse au stade Al Salam du Caire. Les surprenants Malgaches croisent le fer avec la Tunisie le jeudi 11 juillet à 19 h gmt.

Ma CAN: Trop sévères, trop exigeants, les Ivoiriens…

Les supporters Maso ivoiriens aiment vraiment leur équipe. Ils attendent d’elle qu’elle honore le pays. Chacun est du coup, entraîneur. Chacun sait ce que le sélectionneur national doit faire, comment il doit faire, quel joueur aligner et à quel poste pour gagner. Les jugements sont sévères. Les critiques acerbes. Certains ont déjà tranché: Kamara Ibrahim n’a pas le niveau ou ne mérite pas la sélection. Et pourtant…

Et pourtant, Ils savent que cette équipe ivoirienne vient de loin. Après 2015, après la CAN victorieuse, l’équipe a perdu son équilibre et sa force. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. CAN2017 désastreuse. Sortie au premier tour. Éliminatoires mondial 2018 calamiteuse. Elle est restée à la maison. Les entraîneurs ont défilé à la tête de cette sélection sans la remettre en selle. 

Ibrahim Kamara éternel second des sélectionneurs ivoiriens depuis le mondial 2014, champion d’Afrique des Cadets 2013, quart-finaliste du mondial Juniors 2014, a pris l’équipe en main, alors qu’elle était en pièces détachées. Moralement atteinte. Dans un environnement pollué par les querelles des dirigeants. 

La qualification pour la CAN2019 n’était pas acquise. Les Éléphants ont réussi le pari. La CAN2019 à 24 équipes a dévoré tant d’équipes classées favorites. 11 ème sur 16 équipes en 2017 au Gabon, la Côte d’Ivoire est aujourd’hui dans le top 8 africain. C’est un progrès. Tous, nous souhaitons une équipe ivoirienne complète dans toutes ses lignes, qui joue et gagne avec panache, les attentes sont grandes mais les jugements excessifs.

  •  
    528
    Partages
  • 528
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info