Afriksoir persiste et signe : Bruno Koné n’a pas déclaré son patrimoine, malgré son démenti

Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction

Bruno Koné déclare son patrimoine sur Twitter. Suite à notre article  »Voici les intouchables de la République qui refusent de déclarer leur patrimoine à la HABG » paru le lundi 18 novembre 2019, Afriksoir.net a reçu une réponse de la part de Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction du logement et de l’urbanisme.

En effet, sur son compte Twitter, le ministre a rendu public son récépissé de déclaration de patrimoine. Celui-ci est accompagné d’un mot à l’endroit d’André Silver Konan qui avait relayé notre article sur Twitter. « Ci-joint, copie de mon récépissé de déclaration de patrimoine. Faite le 25 septembre 2015. Sans doute trop tôt selon vos critères ».

Une façon de dire à Afriksoir.net : voici la preuve de ce que j’ai déclaré mon patrimoine à la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) et que je ne suis pas intouchable comme on peut le penser. Une belle réponse, seulement voilà. Bruno Koné ne figure pas sur la liste nominative des agents publics qui ont déclaré leur patrimoine pendant la période 2017-2018 à la HABG. Afriksoir.net n’a donc commis aucune erreur. Le ministre Koné le confirme à demi-mot.

A lire aussi : Exclusif / : Voici les intouchables de la République qui refusent de déclarer leur patrimoine à la HABG

Le journal officiel de la République de Côte d’Ivoire a bel et bien publié la liste nominative et nulle part le nom de Bruno Nabagné Koné ne s’y trouve. De deux choses l’une. Soit Bruno Koné a mal lu la loi, soit la HABG a commis une grave méprise. L’on pourrait donc se demander comment une telle négligence peut-elle arriver dans une institution chargée de contrôler la bonne gouvernance dans un pays qui se veut crédible ? Le récépissé de déclaration de patrimoine de Bruno Nabagné Koné viendrait donc confondre la HABG sur sa liste nominative des déclarants de la période de 2017-2018 et non le média numérique Afriksoir.net.

Bruno Koné déclare patrimoine

Et on pourrait ajouter qu’il y assurément, des failles dans le fonctionnement des services de N’Golo Coulibaly, président de la HABG. Cela poserait donc le problème de bonne gouvernance au sein de l’institution chargée de contrôler la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire.

« Placée sous l’autorité d’Alassane Ouattara, la HABG a été créée par l’ordonnance n°2013-660 du 20 septembre 2013 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. »

D’ailleurs, le site avait déjà épinglé l’institution dans le mois de juillet 2019 sur sa capacité à se réfugier derrière les sensibilisations des agents publics pour ne pas assumer sa mission de répression depuis six ans d’existence. Placée sous l’autorité d’Alassane Ouattara, la HABG a été créée par l’ordonnance n°2013-660 du 20 septembre 2013 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Toutes ces récriminations contre la HABG tombent à l’eau au regard de la loi. La loi confond en définitive Bruno Koné. De fait, suivant l’article 8 de l’ordonnance n° 2013-660 du 20 septembre 2013, le ministre Koné a tort. « La déclaration de patrimoine est faite dans les trente jours qui suivent la prise de fonction ou le début de l’exercice de mandat ».

En réalité, Bruno Koné aurait dû déclarer ses biens en 2017, tout comme en 2018. En 2017, à l’issue de son élection en tant que député (RHDP), il aurait dû déclarer son patrimoine, comme l’exige la loi.

Roxane Ouattara

Infinix lance le S5, un smartphone avec le plus grand écran

Actualité ivoirienne; Actualité ivoirienne du jour; Politique ivoirienne; Actualité Africaine du jour; Actualité africaine Bruno Koné déclare patrimoine

  •  
    292
    Partages
  • 292
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info