Côte d’Ivoire : A Daoukro, le PDCI pris en flagrant délit avec ses sardinards

Militants PDCI-RDA à Daoukro

Le PDCI et ses sardinards. C’est ainsi qu’on pourrait intituler l’image de militants du PDCI traînant des sachets de pains et de boîtes de sardine, ce samedi 24 août 2019. Une pratique qui avait pourtant été raillée par les militants de ce parti, lors de rencontres passées du RHDP d’Alassane Ouattara.

Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) a rencontré les militants de la zone centre de leur parti. C’est le domicile de Bédié qui a servi de cadre à cette rencontre entre Maurice Kakou Guikahué et les militants du parti septuagénaire. Si cette cérémonie a été rehaussée par la présence effective des militants de la zone ci-dessus mentionnée, il n’en demeure pas moins que le parti de Bédié n’est pas resté en marge des pratiques tant décriées par ce dernier.

En effet, plusieurs militants ont été aperçus en file indienne, vêtus fièrement du pagne à l’effigie du parti, arpentant la clôture du domicile de l’ex-président avec des sachets bleus en main, indices habituels prouvant que des militants ont été convoyés à un lieu et à qui il a été remis du pain et des boîtes de sardine.

A lire aussi : André Silver Konan : « Nos autorités sont dans de petits actes de gouvernance qu’elles font passer pour des prouesses »

Jusque-là, c’était le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’Alassane Ouattara qui était raillé du fait qu’il distribue du pain, de la sardine et de l’argent à ses militants. Cette pratique infantilisante et humiliante est devenue coutumière au RHDP. A tel point que recevant les jeunes de son parti pour les vœux de nouvel an, Henri Konan Bédié s’était fendu d’un commentaire moqueur.

« Grande est la joie qui nous anime, mon épouse Henriette Bomo et moi-même, de vous voir si nombreux autour de nous, en ce jour du 26 Janvier 2019. Au moment où nos adversaires du RHDP Unifié se réunissent avec pour bagages de l’huile, du riz, des chiffons et du pain sans lesquels ils ne pourront faire du nombre ». Cette attitude a fait réagir l’éveilleur de conscience André Silver Konan qui à déclaré :

« Le problème du sous-développement de l’Afrique ce sont ses dirigeants. Ils préfèrent s’assurer de maintenir les masses dans la faim, pour être sûrs qu’en leur distribuant opportunément du riz, celles-ci se laisseront convoyer à la place où ils veulent les convoyer. Ils préfèrent s’assurer de maintenir les masses dans l’ignorance, pour être sûrs qu’en les appâtant avec une somme modique, celles-ci n’auront pas assez de jugeote pour comprendre que c’est un manque de dignité. Nos dirigeants sont tout simplement méchants, parce que ce qu’ils font endurer aux masses, ils n’accepteront jamais que personne le fasse endurer à leurs enfants et à leurs proches parents », dénonce l’éveilleur de consciences André Silver Konan, dont la position reste constante sur cette tendance à l’infantilisation des masses.

Prince Beganssou

  •  
    1.1K
    Partages
  • 1.1K
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info