Côte d’Ivoire : 5 hommes arrêtés suite au meurtre d’un gnambro à Koumassi

Affrontements entre gnambros à Koumassi

A la suite de la bataille des gnambros pour le contrôle de la gare du grand carrefour de Koumassi  qui a fait de nombreux dégâts dont mort d’hommes, les sanctions viennent de tomber. 5 personnes présumées ont été déferrées.

A en croire Vincent Toh Bi Irié le préfet de la ville d’Abidjan, les concernés ont été invités par ses soins à l’effet de prendre connaissance des premières mesures urgentes prises. De ce fait, il a procédé à la fermeture des gares situées au grand Carrefour de Koumassi à partir de ce jour 12 Juin 2019, fermeture renforcée par un arrêté municipal.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Qui est le chantre Sylvio Emmanuel, décapité dans une église à Marcory ?

Par ailleurs, un stationnement permanent des forces de l’ordre en ces endroits et interpellation immédiate de tout fauteur de troubles à l’ordre public ou pour non-respect des consignes municipales a été instauré. En outre, le déferrement effectif auprès du Parquet de 5 personnes présumées impliquées dans les violences du lundi 10 Juin 2019, a été décidé.  

Selon le préfet : « Les enquêtes continuent pour identifier tous les autres auteurs de ces violences, examen de l’interdiction d’activité de tout syndicat de transporteurs ou chauffeurs attentant à l’ordre public ou participant à des violences. Pareillement, non autorisation de syndicats dont les dirigeants ont été impliqués dans des violences passées », a-t-il écrit sur son profil Facebook.

Ajoutant : « Nous sommes conscients que certaines des mesures causeront des désagréments aux populations pendant quelques jours, mais elles sont nécessaires pour assurer la sécurité des populations. Des mesures sont en train d’être prises pour améliorer la fluidité de la circulation et des déplacements des habitants des communes concernées par ces mesures ».

Notons que le secteur du transport est fortement gangréné par l’agissement de ces funestes personnages tristement appelés gnambros, qui exercent leur dictat au grand désarroi des usagers. Cette mesure du préfet de police et de la mairie de Koumassi tombe à point normé pour rétablir de l’ordre dans ce secteur dans la commune.

Prince Beganssou

Côte d’Ivoire : Un mort dans des affrontements entre ‘’gnambros’’ à Koumassi
  •  
    368
    Partages
  • 368
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info