Côte d’Ivoire : 24 syndicats de fonctionnaires disent non à la CMU

Les adhérents de la CSSP-CI

Les fonctionnaires de Côte d’Ivoire réunis au sein de la Coalition des syndicats du secteur public de Côte d’Ivoire (CSSP-CI) ont organisé une assemblée générale extraordinaire ce samedi 09 novembre 2019, à Yopougon pour exprimer leur refus d’adhérer à l’arrimage CMU-Mugefci.

Ladite assemblée générale s’est située sur deux points à savoir, informations et résolutions relatives à la question CMU-Mugefci. Décortiquant cet ordre du jour, Yves désiré Sery, porte-parole de la CSSP-CI a déclaré : « Le nombre de syndicats de la CSSP est passé de 9 à 24 avec l’arrivée des syndicats de la santé, de l’agriculture, de la Sodefor ».

Selon le porte-parole, la coalition a approché le directeur général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), Karim Bamba et le PCA de la Mugefci, Mesmin Comoé pour leur exposer un certain nombre de difficultés telles que  le problème de bons, problèmes de médicaments dans les pharmacies et les médecins qui n’arrivent pas à délivrer les bons. A en croire le porte-parole de la coalition, le DG de la CNAM a fait savoir que 70 000 bons ont été imprimés et qu’ils ne comprennent pas pourquoi il n’y a pas de bons dans les hôpitaux.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « La souffrance des fonctionnaires continue depuis l’arrimage CMU-MUGEF-CI »

« Pour les prescriptions, ils disent que les médecins sont habitués à prescrire les médicaments de la Mugefci. Donc, quand les patients arrivent, ils ne prennent pas le temps de fouiller dans leur catalogue pour prescrire les médicaments de la CMU », ajoutera Yves Sery. « Concernant les médicaments qui manquent dans les hôpitaux, ils nous ont dit que l’état a commandé des médicaments à hauteur de 15 milliards et vu l’incapacité des pharmacies dans les hôpitaux, ils ont dispatchés ces médicaments dans des pharmacies privées partenaires. Donc normalement il devrait avoir des médicaments dans toutes les pharmacies.», a-t-il rendu compte à l’assemblée. « Nous sommes plus de 300 000 fonctionnaires pour 70 000 bons imprimés », a-t-il précisé

Après les échanges fructueux entre les responsables syndicaux et les adhérents, la coalition a décidé   la suspension de la CMU aux fonctionnaires et agents de l’état jusqu’à la maîtrise de la mise en œuvre de cette réforme. Et d’ajouter que si rien n’est fait dans ce sens, la coalition se réserve le droit d’aller à des actions telles que les journées de protestation, et l’arrêt de travail. En outre, le porte-parole de la coalition a lancé un appel à tous les fonctionnaires de Côte d’Ivoire de se mobiliser comme une seule personne pour faire barrage à cette arme de destruction massive des fonctionnaires qu’est le mariage CMU-Mugefci « Restez à l’écoute du mot d’ordre à venir », a-t-il conclu.

Prince Beganssou

  •  
    876
    Partages
  • 876
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info