Côte d’Ivoire : 22 responsables de GPS arrêtés à Korhogo en marge d’une manifestation contre le 3è mandat de Ouattara, voici leurs noms

22 responsables de GPS de Guillaume Soro, arrêtés à Korhogo, en marge d’une manifestation contre le 3è mandat de Ouattara. Dans la cité du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ils ont été interpellés, alors qu’ils ne manifestaient pas (la manifestation avait été faite par des femmes), mais faisaient le point des parrainages de leur candidat. Voici les noms des personnes interpellées qui appartiennent à la direction de GPS de la région du Poro.

Le dimanche 23 août 2020, la direction de la délégation régionale GPS du Poro a été arrêtée par la Police et conduite au camp du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) de Korhogo. En effet, alors que celle-ci s’était réunie pour faire le point de ses activités, notamment le parrainage de son candidat Guillaume Kigbafori SORO qui connait une excellente évolution sur le terrain, elle a reçu la visite de plusieurs miliciens du RHDP, les mêmes qui avaient donné la mort au jeune SORO Kognon le 7 juillet 2018. Ceux-ci, munis d’armes blanches et d’armes à feu (pistolet), étaient bien déterminés à agresser les membres de la délégation régionale et à semer la mort dans leurs rangs.

A lire aussi : Situation sociopolitique en Côte d’Ivoire : La CEDEAO méprise-t-elle les morts de Daoukro ?

Pour preuve, ils n’ont pas hésité à asperger de carburant un membre de la délégation régionale et étaient sur le point de l’enflammer. Face à cette situation et pour éviter le pire, le point focal de la délégation régionale, Dr COULIBALY Zoumana, a fait appel au Préfet de Police afin de les sortir des mains de leurs agresseurs. Celui-ci a dépêché ses hommes sur les lieux. Toutefois, à la surprise des membres de la délégation régionale GPS du Poro, les agents des Forces de l’ordre ont plutôt procédé à leur arrestation et les ont conduits au camp du GMI de Korhogo. D’abord au nombre de 15, ils ont, très vite, été rejoints par plusieurs de leurs camarades.

Les agents des Forces de l’ordre ont plutôt procédé à leur arrestation et les ont conduits au camp du GMI de Korhogo.

militants GPS arrêtés Korhogo

En effet, les jeunes miliciens laissés libres par les Forces de l’ordre, ont poursuivi leur sale besogne en visitant, depuis hier soir, les domiciles des membres de GPS et en procédant, eux-mêmes, à leurs arrestations avant de les conduire au Commissariat.A ce jour, ce sont vingt-trois (23) membres de la délégation régionale GPS du Poro qui ont été arrêtés et attendent d’être conduits devant le Procureur pour être entendus et être situés sur les raisons de leur détention.Au-delà de ces arrestations, les membres de la Délégation ont vu leurs véhicules saccagés, une bâche brulée et des chaises cassées.

22 militants de GPS arrêtés à Korhogo

Générations et Peuples Solidaires condamne, une fois encore, cette barbarie, digne d’une autre époque, dont fait preuve le RHDP qui entend empêcher toute activité du mouvement sur le terrain en brutalisant ses responsables et en procédant à leurs arrestations. Ce parti, mis à mal par le GPS auprès des populations du Nord, entend faire croire qu’il évolue en seul maître dans cette partie du pays qui, pourtant, ne se reconnait plus en lui et en son Président, Monsieur Alassane OUATTARA.Générations et Peuples Solidaires exige la libération des membres de sa délégation de la région du Poro.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Générations et Peuples Solidaires interpelle la communauté nationale et internationale sur cette autre violation des droits de l’Homme par Monsieur Alassane OUATTARA et les incessantes violations des principes démocratiques dont lui et son parti font preuve. Générations et Peuples Solidaires appelle ses adhérents ainsi que l’ensemble des Ivoiriens épris de justice à ne point se laisser intimider par ces manœuvres du RHDP qui ne sont que les derniers soubresauts d’un régime qui vit ses derniers instants.​​​​​​​​

La liste des personnes arrêtées

1- Dr Coulibaly Zoumana coordonnateur Régional GPS PORO

2- YEO KLOTIELEMA dit KLOTIO Departemental RACI SINEMATIALI

3- SORO BRAHIMA RÉGIONAL ANC

4- KONÉ SEYDOU GPS

5- TUO KOLOTIOLOMA NESTOR GPS M’BENGUE

6- SORO DONAFOLOGO GPS KAGBOLODOUGOU

7-OUATTARA GBOMBELE GUILLAUME CHAUFFEUR DE DR COULIBALY ZOUMANA

8- SILUÉ GNINHINNINCHON ALI KAGBOLODOUGOU

9- SILUÉ SERIBA GPS NEBELOHOKAHA S/P KOMBORO

10- SORO BEMA GPS NEBELOHOKAHA S/P KOMBORO

11- YEO WONVIGUE GPS KAGBOLODOUGOU

12- KONE TENELOHO ROCER GPS KAGBOLODOUGOU

13- KONE ZAHALO ROGER GPS KAGBOLODOUGOU

14- YEO NINDJI GPS KAGBOLODOUGOU

15- KONE MINFONGA BIENVENU GPS KAGBOLODOUGOU

16- COULIBALY DJAKARIDJA GPS KAGBOLODOUGOU

17- SORO CHONFOUNGO GPS KAGBOLODOUGOU

18- YEO KOLOTIOLOMAN ABDOULAYE GPS KAGBOLODOUGOU

19- COULIBALY NAMBELESERIGUE RAZACK GPS KORHOGO QUARTIER JEAN DELAFOSSE

20- SORO KEDANA GPS KORHOGO QUARTIER PREMAFOLO

21- YEO TORNA GPS KORHOGO QUARTIER TIEKELEZO

22- COULIBALY DRISSA GPS KORHOGO QUARTIER TIEKELEZO

militants GPS arrêtés Korhogo. militants GPS arrêtés Korhogo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Précédent

Cheick Tidjane Gadio charge la CEDEAO : « C’est insensé d’étrangler le Mali parce qu’on veut l’aider »

Suivant

Côte d’Ivoire : L’UDPCI dénonce un « projet d’assassinat de Mabri » sur la base du Tweet d’un avatar ?

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *