RD Congo : Tout savoir sur le Manacovid, médicament contre le coronavirus annoncé par un chercheur et sa fille

Après le Madagascar qui dit avoir trouvé un remède traditionnel amélioré à la fois préventif et curatif (Covid-organics) contre la pandémie du Coronavirus, un autre remède présumé (le Manacovid) à base de quercétine est présenté par les Congolais depuis quelques jours comme la solution miracle pour combattre le Covid-19.

Il s’agit du Manacovid, un produit fabriqué en République démocratique du Congo (RDC) par le chercheur congolais en sciences pharmaceutiques, Etienne Floribert Batangu, et sa fille, Mamyssa Batangu Mpesa du Centre des Recherches pharmaceutiques de Luozi (CRPL). Selon ces deux chercheurs, le Manacovid contiendrait une molécule qui lutte contre le virus du Covid-19 dans l’organisme. Il détruit également ou ralentit plusieurs infections telles que les troubles cardio-vasculaires, les difficultés respiratoires, l’asthme, l’hypertension et autres formes d’inflammations des voies respiratoires.

A lire aussi : Madagascar : L’Académie nationale de médecine désavoue Rajoelina et son médicament contre le Covid-19

Le produit est présenté comme un antioxydant qui booste le système immunitaire et lutterait ainsi efficacement contre le Coronavirus, dit-on. Inventeur de plusieurs produits pharmaceutiques parmi lesquels l’antipaludique Manalaria ou encore l’antidiarrhéique Manadiar, Étienne Flauribert Batangu est très connu dans le milieu de la santé en RDC. De 2013 à 2018, il a été recteur de l’Université Kongo (UK) de Kinshasa.

Un remède contre le coronavirus (Covid-19) trouvé

Comme à Madagascar, l’efficacité de ce remède reste à prouver avant que le gouvernement du Président Félix Tshisekedi ne donne son feu vert pour son usage. Malgré un lancement en grande pompe, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a affirmé qu’il n’existe aucune preuve scientifique que le remède de Madagascar contre le Covid-19 soit efficace.

L’académie nationale de médecine du pays (ANAMEM) a également mis en doute l’efficacité du remède conçu par l’Institut malgache de recherche appliquée (IMRA), précisant que le Covid-Organics pourrait potentiellement nuire à la santé des personnes qui les consommeraient car ses « preuves scientifiques n’avaient pas été établies ».

Moïse Yao K.

  •  
    614
    Partages
  • 614
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yao Moïse K

Read Previous

Côte d’Ivoire : 21 personnes ayant célébré la vraie fausse fin du couvre-feu arrêtées à Koumassi

Read Next

Côte d’Ivoire : Tout se gâte entre le RHDP et la communauté internationale, à 6 mois de la présidentielle

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *