Cissé Bacongo : « L’article 183 ne donne aucune possibilité à Ouattara de faire un 3è mandat » (Vidéo Africa 24)

Cissé Bacongo à Africa 24

Cissé Bacongo s’exprime sur l’impossibilité constitutionnelle pour le Président Alassane Ouattara, de briguer un troisième mandat en 2020, donnant ainsi raison à André Silver Konan qui soutient que constitutionnellement, le numéro un ivoirien n’est pas éligible en 2020, malgré l’adoption d’une nouvelle constitution qui n’a pas abrogé le principe de la limitation des mandats, acquis depuis 2000. Ci-dessous la retranscription de l’interview accordée en 2016 par Cissé Bacongo à Africa 24.

Cette constitution-là devrait permettre au President Alassane Ouattara d’avoir un 3é mandat. Vrai ou faux ?

Mais… Alors… Alassane Ouattara…

Ma question a deux volets. Non non non. M. Bacongo, est-ce que la constitution dans cette nouvelle mouture donne la possibilité au Président Alassane Ouattara d’avoir un troisième mandat ?

Alassane Ouattara a répété qu’il ne serait pas candidat en 2020…

M. Bacongo, est-ce que cette constitution dans sa nouvelle mouture donne la possibilité (je dis bien la possibilité) au Président Alassane Ouattara d’avoir un 3è mandat ?

Non.

Ah. Pourquoi ?

Article 183.

Comment ?

L’article 183 de la constitution dit que la législation en vigueur de la nouvelle constitution reste applicable. La législation en vigueur c’est-à-dire, la constitution, les textes pris en son application ; que ce soient des lois ; des décrets ou alors des ordonnances et autres qui sont en vigueur au moment de son entrée en vigueur sans jeu de mots reste applicable.

En d’autres termes, l’article 35 de la constitution de 2000, prévoyait que le mandat du Président de la république était de 5 ans renouvelables une seule fois.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Bacongo casse la clôture de Jean Jacques Kouamé, puis la reconstruit

Est-ce que vous aujourd’hui, vous pouvez nous dire la main sur le cœur que le Président de la république en 2020, ne se représentera plus ?

Que valent ma main et mon cœur par rapport à la main et le cœur du Président de la république qui a mis déjà la main sur le cœur  pour dire « Je ne serai pas candidat en 2020 ». (…) Le président de la République Alassane Ouattara n’a pas pris seulement Africa24 à témoin, il a pris toute la presse internationale à témoin de sa volonté de ne pas se présenter à l’élection de 2020.

Propos retranscrits par Elvire Ahonon

  •  
    233
    Partages
  • 233
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info