Carte nationale d’identité ivoirienne : Graves dysfonctionnements lors de l’enrôlement

La carte nationale d'identité ivoirienne (CNI) va coûter 5000 FCFA

La carte nationale d’identité ivoirienne (CNI) va coûter 5000 FCFA

L’établissement de la carte nationale d’identité en cours dans certaines communes d’Abidjan ne se fait pas sans difficultés pour de nombreux requérants. Si certains parmi ceux-ci subissent et ne dénoncent pas, d’autres, par contre, mettent à nu les désidératas qu’ils vivent dans les centres d’enrôlement pour la Carte nationale d’identité. C’est le cas de cet usager, un internaute qui a d’ailleurs publié son témoignage, hier, sur une plateforme très prisée par les journalistes.

« Dans l’optique d’établir la CNI de mon fils. Je suis allé sur le site de ONECI (Ndlr : Office national de l’enrôlement en Côte d’Ivoire) pour payer en ligne le timbre de 5000 FCFA. Mon fils se rend au centre d’enrôlement de Koumassi le lundi 10/02/2020 muni du reçu en son nom, de son extrait de naissance et de son certificat de nationalité. Mais, les agents refusent de faire l’enrôlement sous prétexte que le paiement en ligne n’est pas encore entré en vigueur. Ils lui demandent de payer, séance tenante, un autre timbre en espèce avant qu’ils procèdent à son enrôlement. Mon épouse s’est rendue le même lundi matin au siège de ONI (Ndlr : Office national d’identification) au Plateau, côté cathédrale pour en savoir plus », a-t-il écrit avant de continuer.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Pourquoi imposer 5000 FCFA pour une CNI dans un pays d’ »embellie économique » ? (Cojep)

Enrôlement pour la Carte nationale d’identité

« Là, elle a aussi reçu la même réponse :  » Madame, les reçus de paiement en ligne ne sont pas pris en compte pour le moment ». Pourtant, le compte de l’ONECI ouvert est fonctionnel. Il valide et confirme les dépôts en ligne en envoyant les reçus à imprimer dans nos boîtes mail. Etant donné que nous avons été obligés de payer un autre timbre en espèce pour le besoin. Est-il possible d’utiliser ce reçu pour une autre personne ? Mon épouse n’a pas eu de réponse à cette question. Comment allons-nous entrer en possession des 5000 frs surtout que l’inscription et le paiement se font avec l’identité du requérant. Je sais que l’ONECI a déjà mis en erreur plusieurs demandeurs comme nous. Pourquoi prendre l’argent en sachant que le système n’est pas encore fonctionnel ? Ceci ressemble à un autre type d’arnaque ».

En somme, ce témoignage édifiant démontre bien que le processus d’enrôlement est gangrené de difficultés et pourrait ne pas être fiable pour la suite. Ce témoignage ne donne-t-il pas davantage de crédit aux propos de Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA ? Ce témoignage ne conforte-t-il la méfiance des partis de l’opposition ?

Enrôlement Carte nationale identité. Maurice Kakou Guikahué
Maurice Kakou Guikahué

De graves dysfonctionnements constatés et déplorés

« On nous a dit qu’il y avait un projet pilote, le Gouvernement n’a même pas communiqué pour nous dire que ce projet s’est arrêté et voici le résultat. On est dans le flou. Deuxièmement, on nous parle d’inscription sur internet, mais dans les villages, les gens n’ont pas d’ordinateur et l’internet. Il y a des choses qui ne marchent pas. Il y a beaucoup d’analphabètes. Nous avons eu des informations relatives à des recensements frauduleux, nous sommes un parti politique, donc, on avance ».

« Nous sommes en train de regarder tout ça parce que nous ne voulons pas être dans l’émotion, on veut être dans le concret. Donc, nous sommes en train d’étudier tout cela et le moment venu, le PDCI va prendre sa décision. Les gens s’interrogent sur les réseaux sociaux : que fait le PDCI. Le PDCI, c’est un parti responsable qui est en train d’avancer, qui sait où il va, donc qu’ils fassent confiance au président Bédié, qu’ils nous fassent confiance », disait Guikahué, mardi dernier, lors d’une interview.

M.K.

Nouveau Réveil

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Code électoral ivoirien : Vers un nouveau blocage, Tout sur ce que le gouvernement veut imposer à l’opposition

Read Next

Côte d’Ivoire : Maël Houon, fils de DJ Arafat, accueilli comme son père à Abobo, chez Hamed Bakayoko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *