Burkina Faso : Souleimane Zabré le 3è maire tué par les terroristes en moins de deux ans

Des individus armés ont assassiné le lundi 06 juillet 2020, Souleimane Zabré, le maire de la commune rurale de Pensa, une localité située dans le Centre-Nord du Burkina.

Selon des informations confirmées par l’Agence d’information du Burkina (AIB), citant le gouverneur de la région du Centre-nord Casimir Segueda, le corps du maire de Pensa, par ailleurs chef coutumier a été retrouvé quelques heures sans vie, après qu’une embuscade lui a été tendue par des individus armés.

A lire aussi : Burkina Faso : Souleimane Zabré le 3è maire tué par les terroristes en moins de deux ans

D’autres informations indiquent que le maire et son escorte constituée de six «Volontaires pour la défense de la patrie, VDP», ont essuyé des tirs ennemis à trois kilomètres de Barsalogho, une localité en proie de façon récurrente aux attaques armées. De fait, Souleymane Zabré est le troisième élu assassiné en deux ans par des groupes armés depuis 2016, où la situation sécuritaire de plusieurs localités du Burkina Faso dont celle du Centre-nord, s’est fortement dégradée, marquée par des attaques et des déplacements de populations.

En novembre 2019, le député-maire de Djibo (nord) Oumarou Dicko et trois de ses compagnons étaient également tombés dans une embuscade, avant d’être abattus par des individus non identifiés. Parlementaire et maire sous la bannière du CDP, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès, le parti de l’ancien président Blaise Compaoré déchu en 2014, Oumarou Dicko était en partance pour Ouagadougou, après avoir pris part au lancement d’un programme-emploi pour la jeunesse à Djibo.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

En avril 2018, Hamidou Koundaba, le maire de Koutougou, ville située dans le Nord du Burkina était lui aussi tué dans une attaque armée revendiquée plus tard par le groupe État islamique dans le grand Sahara (EIGS), basé à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Moïse Yao K.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Précédent

Côte d’Ivoire : Un activiste RHDP publie la liste des membres du cabinet de Gon et « confirme ce que Yodé et Siro ont chanté »

Suivant

Gon retrouve la Primature après deux mois d’absence : Voici ce qu’il a confié à des collaborateurs

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *