Burkina Faso : Roch Kaboré « libère » Djibril Bassolé après la fuite d’une photo pathétique ?

Djibril Bassolé pourra se rendre en France pour se faire soigner. L’information est confirmée de source proche de sa famille. La dernière photo de l’ex-homme fort du pouvoir de Blaise Compaoré, amaigrie a-t-elle déterminé le Président Roch Kaboré à le « libérer » ? La suite des événements le dira. Le visa français ne signifiant pas forcément une permission de sortie du territoire burkinabè.

L’ancien ministre des affaires étrangères Djibril Bassolé a obtenu son visa pour la France, a appris radio Oméga de sa famille. La date de son départ n’est pas encore connue. Son image amaigrie après une hospitalisation à l’ex-hôpital Blaise Compaoré a fait le buzz sur la toile mi-janvier.

Reconnu coupable de trahison, condamné à 10 ans de prison ferme et déchu de sa décoration de Grand Officier de l’ordre national, le Général de gendarmerie a rejoint la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) début septembre 2019 à l’instar des autres condamnés qui bénéficiaient d’une liberté provisoire.

A lire aussi. Burkina Faso : La dernière image de Djibrill Bassolé amaigri, suscite l’émoi

Évacué vers la Tunisie le 6 mars 2019 pour y recevoir des soins, Djibril Bassolé avait regagné le Burkina deux mois plus tard. Après avoir été incarcéré à la maison d’arrêt et de correction des armées (Maca) plus de deux ans dans le cadre du dossier du putsch de septembre 2015, Djibril Bassolé avait été mis en liberté provisoire mardi 10 octobre 2017 et assigné à résidence surveillée.

Djibril Bassolé en route pour la France ?

Depuis son retour de Tunis, le Général qui souffrirait d’une maladie gélatineuse du péritoine qui appelle une seconde intervention chirurgicale, suivie d’une chimiothérapie, était en attente d’une évacuation en France. Son absence de l’audience du fait de son état de santé dégradé selon ses avocats, avait poussé le juge Seydou Ouédraogo a décidé en juin qu’à chaque suspension d’audience, la lecture du procès-verbal de l’audience sera faite au Général Bassolé à sa résidence surveillée. Sa dernière apparition publique remonte au 20 août 2019.

L’opposition burkinabé prévient Kaboré : « Si le pire advenait à Djibril Bassolé, le tissu social s’en trouverait davantage fragilisé »
  •  
    284
    Partages
  • 284
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info