Marthe Koala vise une médaille aux Jeux Olympiques

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le samedi 29 novembre 2019 la championne d’Afrique d’heptathlon, Marthe Koala.

« Ça été un honneur pour moi de rencontrer le président du Faso pour lui présenter les fruits de mon travail cette année. (…). Il m’a beaucoup encouragée » a indiqué Marthe Koala, à l’issue de son entretien avec le président du Faso.

A lire aussi : Tour de Guinée : Bachirou Nikiema s’offre l’étape 1 et le maillot jaune

Championne d’Afrique en titre d’heptathlon, elle a gagné, cette année, une médaille d’argent dans sa discipline, aux championnats du monde universitaire. Elle a également participé aux championnats africains à Rabat. Où elle a gagné une médaille d’or à l’heptathlon et une médaille d’argent au 100 mètres haie.

Marthe-Koala.jpg

« Mes objectifs, c’est de préparer les jeux olympiques et également avoir un bon classement au niveau mondial et pourquoi pas, une médaille » a soutenu la championne.

Championne de 25 ans

Marthe Koala, 25 ans, est née à Bobo-Dioulasso. Elle est spécialiste des épreuves combinées ainsi que du 100 mètres haies. En 2014, elle remporte la médaille d’or de l’heptathlon lors des championnats d’Afrique de Marrakech au Maroc, en portant son record personnel à 5 454 pts1. Ce titre continental lui permet de participer aux championnats du monde l’année suivante à Pékin.

Elle confirme en 2015 en portant son record national à 5 852 pts au TNT Express Meeting de Kladno2. Aux championnats du monde elle abandonne dès la première épreuve et en septembre elle accède à la troisième place des Jeux africains de Brazzaville.

Le 26 juillet 2017, Marthe Koala remporte la médaille d’or du 100 m des Jeux de la Francophonie en 13 s 325 avant de récidiver le lendemain sur le saut en longueur en s’imposant avec 6,52 m, nouveau record national (ancien à 6,46 m) et record personnel (ancien à 6,16 m) explosés

Afriksoir avec Dircom

Actualité Burkinabé; Sport Burkinabé; Actualité africaine

Marthe KoalaRabatRoch Marc Christian Kaboré
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire