Burkina Faso : Des habitants de Tanwalbougou descendent à Fada pour exiger plus de sécurité

Les habitants de Tanwalbougou, Pkenchangou, Bourdéni, Ganyela, hameaux de culture des environs de Tanwalbougou convergent depuis lundi en masse à Fada pour se retrouver face au gouverneur de la région à qui ils réclament plus de sécurité.

Près de 3000 personnes, enfants, adolescents, adultes, personnes du 3ème âge, et plein de nourrissons sur le dos de leurs mères. Un déferlement devant la première autorité administrative pour crier leur ras le bol de la situation sécuritaire dans leur localité. »Assez c’est assez pour l’insécurité!  » « Assez c’est assez, nous voulons retrouver nos domiciles ».

A lire aussi : Burkina Faso : « Le commandant des gendarmes de Tanwalbougou, où les hommes détenus sont décédés, devrait immédiatement être mis en congé administratif » (Human Rights Watch)

« Les femmes ont assez pleuré leurs maris, frères et enfants assassinés. Il faut tout faire pour qu’ils puissent cultiver leur terre cette année, parce qu’il n’y a plus à manger » pouvait-on entendre de la bouche de leurs porte-paroles. Selon ces derniers, ils encouragent les FDS mais « sont prêts à recevoir des armes pour, eux-mêmes, monter au front, hommes et femmes, s’il le faut, mais assez c’est assez avec cette situation d’insécurité ».

habitants Tanwalbougou Fada sécurité

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Sur l’affaire des 12 morts à la gendarmerie de la localité, ils ont exigé que lumière soit faite. Le maire de la commune de Fada, dont relève Tanwalbougou est venu voir les manifestants au gouvernorat, pour un échange d’apaisement. Après le gouvernorat où le gouverneur a reçu leur message, les manifestants sont allés à l’ombre, certains dans la cour de la mairie, d’autres à la place des martyrs pour gérer la soif et la faim avant le retour au village.

Michel Bolouvie, Fada N’Gourma, Radio Oméga

Les habitants de Tanwalbougou descendent à Fada pour exiger plus de sécurité

  •  
    22
    Partages
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Read Previous

Côte d’Ivoire : « Des milices dans la République ? Il y a de quoi avoir peur » (ex-cadre de la rébellion)

Read Next

Bénin : Un procureur et son substitut placés sous mandat de dépôt

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *