Burkina Faso : 15 terroristes tués à Pama, dans une action offensive de l’armée

Lancement de l'opération Bourgou 4 avec l'armée burkinabè appuyée par des soldats français

Au moins 15 terroristes ont été tués à Pama (Est du Burkina Faso), le mercredi 11 décembre 2019. Une opération de démantèlement de base terroriste menée par l’armée burkinabè, au lendemain de la célébration des 59 ans d’indépendance.

Ce sont une quinzaine de terroristes qui ont été abattus, au cours d’une action offensive. L’armée burkinabè qui était jusque-là en position défensive, est passée à l’action, suite à des renseignements précis. C’est donc une base terroriste qui a été démantelée, selon des sources sécuritaires.

A lire aussi. Burkina Faso : 10 terroristes tués à Banh, 3 soldats tués à Toéni

L’opération a été menée par les unités du Groupement de forces pour la Sécurisation de l’Est et du Centre Est, à en croire Radio Oméga. Qui précise qu’il n’y a pas « encore de bilan ni de réaction officiels. Mais selon nos sources, au moins 15 terroristes ont été abattus au cours de l’opération. De l’armement, des munitions, des engins explosifs improvisés. Ainsi que des vivres, des stupéfiants et divers matériels ont été également saisis ».

Pama et Banh

Cette opération intervient au lendemain des commémorations des 59 ans d’anniversaire du Burkina Faso. Le Président Roch Kaboré a promis, à cette occasion, la victoire militaire, sur les forces du mal.

Début décembre, l’armée burkinabé a tué une dizaine de terroristes. Elle avait, par contre, perdu trois militaires. Dans deux attaques à Banh (province du Loroum, Nord) et à Toéni (Boucle du Mouhoun). Celles-ci ont été perpétrées par des terroristes dans la nuit du 2 au 3 décembre 2019. Mal leur en a pris.

Pama est une commune et le chef-lieu du département de Pama. Ainsi que celui de la province de la Kompienga, dans la région de l’Est au Burkina Faso. C’est l’une des première fois où l’armée se lance dans une action offensive. « Le succès de cette opération qui a vu une quinzaine de terroristes tués à Pama, rassure de nombreux Burkinabè gagnés par le doute », assure un analyste politique.

William Zongo

Visé par les critiques, Macron reporte sa convocation de Pau adressée aux Présidents du G5 Sahel
  •  
    329
    Partages
  • 329
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: ,
Articles liés

Sorry, no related articles to display.

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info