CPI : Bensouda fait appel, Blé Goudé et Gbagbo maintenus en liberté conditionnelle

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé maintenus en liberté conditionnelle. La procureure de la cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a finalement fait appel.

A quand la fin du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la CPI ? Acquittés des violences qui ont suivi la présidentielle de 2010 en Côte d’Ivoire, les deux co-accusés ne sont pas encore tirés d’affaire, mais leur procès devant la CPI, digne d’un film brésilien, a franchi une nouvelle étape ce 16 septembre.

A lire aussi : Gbagbo remporte encore une victoire sur Bensouda : La chambre d’appel de la CPI rejette la demande de prorogation

Et pour cause, la procureure Fatou Bensouda a fait appel de la décision d’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé, ce lundi 16 septembre 2019 au grand dam des militants du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo. Acquitté le mardi 15 janvier 2019 en première instance, le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) et son mentor doivent encore rester en liberté conditionnelle et ne pourront pas regagner leur pays.

Rappelons qu’un délai de 30 jours avait été donné à Fatou Bensouda pour interjeter appel ou non, contre la décision rendue par la Chambre de première instance, relative à leur libération. Notons qu’au départ, elle disposait du vendredi 30 août au vendredi 13 septembre 2019 mais elle avait saisi la Cour en vue d’une prorogation. Ce qui a été fait le vendredi 30 août, avec le délai supplémentaire d’un mois. Suite à l’interjection, le jugement se poursuit.

Karina Fofana

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Karina Fofana

Read Previous

Burkina Faso : La marche de la société civile et syndicats dispersée par la police

Read Next

Réponse à Cissé Bacongo à propos du trou de 7 milliards FCFA : « Un maire n’est pas un gnambro »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *