Bénin : Un procureur et son substitut placés sous mandat de dépôt

Le procureur de Kandi, son substitut et le commissaire par intérim ont été placés sous mandat de dépôt ce lundi 25 mai 2020. Ils sont soupçonnés d’intelligence avec un groupe terroriste, d’abus de fonction et de corruption.

Selon le site d’informations Béninwebtv, le procureur de Kandi et son substitut étaient en garde à vue depuis le samedi 23 mai 2020. Missérété. « Auditionnés ce lundi 25 mai 2020,  à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à Porto-Novo », poursuit le site d’informations.

A lire aussi : Bénin : Patrice talon et la « faute à la loi » (Opinion)

A en croire RFI : « Tout est parti de l’arrestation d’un suspect présenté comme un agent de renseignement d’un groupe de terroristes dans le parc W partagé par le Niger et le Burkina Faso. Le procureur de Kandi reçoit le dossier, le traite et le classe sans suite. Ceux qui ont interpellé le suspect sont mécontents et informent leur hiérarchie. Et là tout va vite. Les magistrats sont soupçonnés d’intelligence avec les terroristes », explique le journaliste de la Radio française.

Téléchargez gratuitement l’Application Afriksoir sur Playstore et ne ratez rien de l’actualité ivoirienne et africaine https://bit.ly/2W5gRFO

Notons qu’ « à l’audition, ils étaient avec le Directeur départemental de la police Républicaine de l’Alibori et le directeur des services et liaisons, tous interpellés dans le cadre de la même affaire », écrit Béninwebtv. Précisant que pour faire la lumière autour de ce dossier qui semble scabreux, le procureur spécial de la Criet a autorisé l’interpellation de toutes les personnes impliquées dans le dossier. En définitive, une douzaine d’avocats se sont constitués pour les défendre.

Prince Beganssou

Actualité ivoirienne; Actualité ivoirienne du jour; Politique ivoirienne; Actualité Africaine du jour; Actualité africaine; procureur Kandi mandat de dépôt,actualité béninoise

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Burkina Faso : Des habitants de Tanwalbougou descendent à Fada pour exiger plus de sécurité

Suivant

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo reçoit des aveugles après le refus de l’Ecole des sourds-muets de prendre des dons du FPI

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *