Bénin : Le journaliste Ignace Sossou condamné à 12 mois de prison dont 06 mois fermes

L’affaire opposant le journaliste Ignace Sossou au Procureur Mario Mètonou a connu un dénouement en défaveur du premier cité. La Cour d’appel de Cotonou a rendu ce mardi, 19 mai 2020, son verdict condamnant le journaliste à 12 mois de prison dont 06 fermes.

La cour a confirmé la condamnation de 12 mois de prison fermes prononcée le 24 décembre 2019 pour cyber-harcèlement. De fait, Ignace Sossou est jugé pour publication de fausses informations sur les réseaux électroniques. Une affaire datant du 18 décembre 2019, dans le cadre d’un séminaire consacré à la lutte contre les infox.

A lire aussi : Quand les paroles de Patrice Talon résonnent en Côte d’Ivoire : « Voici pourquoi j’interdis les évacuations sanitaires »

Le Procureur Mario Mètonou a porté plainte contre le journaliste qu’il accuse d’avoir déformé ses propos dans trois tweets publiés lors d’un atelier organisé par CFI. En dépit de la tentative des avocats d’obtenir la relaxe de leur client, Ignace Sossou a été condamné. Selon Me William Bourdon l’un de ses avocats : «  le dossier est d’un vide sidéral », dit-il au micro de RFI.

Le journaliste Ignace Sossou condamné à 12 mois de prison

« C‘est toujours une tactique, dans des pays autoritaires, ou qui dérivent vers des régimes autoritaires, en cours d’appel, de donner le sentiment d’une certaine mansuétude en diminuant la peine », explique-t-il.  Quant à Me Brice Houssou, il a déclaré que « Ignace Sossou n’a commis aucune faute déontologique et aucune infraction à loi pénale ».

Et n’exclut pas la possibilité d’un pourvoi en cassation. Me Olga Anasside, conseil du procureur-plaignant estime pour sa part que « la cour a été plus clémente ». Ajoutant qu’elle en avait le pouvoir. Ainsi le journaliste de Bénin Web TV va-t-il rester en prison et recouvrer la liberté le 24 juin 2020.

Prince Beganssou

Ignace Sossou 12 mois. Ignace Sossou 12 mois

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Read Previous

Rwanda : L’Ivoirien Eric Kacou nommé par Kagame à un poste stratégique

Read Next

Côte d’Ivoire : « Je ne reconnais pas ces chefs d’accusation attribués à M’Ponon » (Armand Ouégnin)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *