Côte d’Ivoire : Une tonne de cannabis saisie pendant le couvre-feu à Abobo

Le mardi 31 Mars 2020, le Directeur Général de la Police Nationale a instruit Madame le Directeur de la Police des Stupéfiants et des Drogues à l’effet de renforcer leurs opérations dans la commune d’Abobo. Une tonne de cannabis saisie pendant le couvre-feu à Abobo.

Ainsi, 02 equipages de la brigaede spéciale ont effectué une patrouille speciale au quartier BC de ladite commune. Débutée à 20 heures, celle-ci était en cours lorqu’une information a signalé la présence de colis suspects dans une cour commune abandonnée dans ledit sous-quartier (Abobo BC).

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Une jeune vendeuse de cannabis interpellée à Bouaké

Aussitôt saisi, une perquisition a été faite dans ladite cour. Au terme de celle-ci, effectuée 22 heures 30 a 23 heures 00, trois (03) sacs contenant chacun 70 Blocs de Cannabis ont été decouvert et saisis. Notons qu’une similitude à été établie entre les blocs de Cannabis saisis à Grand-Bassam le 31 mars 2020 et ceux d’Abobo BC.

Dès lors, Madame le Directeur de la Police des Stupéfiants et Drogues a instruit l’ensemble des équipes sur le terrain de renforcer les renseignements sur la ville de Grand-Bassam. Aux environs de 00 heure 20 minutes, ce Mercredi 1er Avril 2020, la Brigade Spéciale a reçu une nouvelle information. Celle-ci faisait état de la présence de plusieurs colis de Cannabis dans une cour commune sise au quartier ODOSS de Grand-Bassam.

Une tonne de cannabis saisie pendant le couvre-feu à Abobo

S’étant rendu sur les lieux pour vérification, une fouille minitieuse des 09 portes que compte ladite cour a permis de decouvrir dans l’une d’entre elles, 11 gros sacs contenant entre 70 et 75 Blocs de Cannabis. L’occupant de la porte où ont été découverts les blocs de cannabis étant absent, le propriétaire de la cour commune a fini par se présenter.

Il s’agit du nommé Sama Ouango, 78 ans, Burkinabé, Chauffeur, domicilié à Grand Bassam Quartier Odoss. Selon ce dernier, la drogue saisie appartient à son fils nommé Sama Ouango, 30 ans, Burkinabé, domicilié à SAMO. Toute la drogue saisie au cours de toute l’operation donne un total de mille cinq (1005) KG de cannabis d’une valeur de quarante mille millions deux cent mille ( 40.200.000) FCFA.

AbobocannabisGrand-BassamPOLICE NATIONALE
Commentaires (0)
Ajouter un commentaire