Macron demande que Kaboré et IBK clarifient leurs positions sur les mouvements anti-français

La France veut que les présidents du G5 Sahel expriment clairement leurs positions sur la présence militaire française dans la zone. « Je ne peux ni ne veux avoir des soldats français au Sahel alors que l’ambiguïté perdure à l’égard des mouvements antifrançais », a averti Emmanuel Macron, une semaine après la mort de 13 soldats de la force française Barkhane au Mali dans une collision d’hélicoptères.