Aka Aouelé comme un nouveau DJ à Séguéla : « Aujourd’hui, celui qui peut tout faire s’appelle Ouattara »

Le ministre Eugène Aka Aouelé était à Séguéla où il a fait « l’atalaku » du Président Alassane Ouattara. Un discours laudateur qui n’a pas échappé à tout esprit critique, alors qu’un remaniement ministériel est annoncé, au retour des vacances du gouvernement.

Le président de la République, Alassane Ouattara est une valeur sûre pour le pays au vu du bilan, jugé « largement positif » de ses deux mandats, a traduit le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé aux populations de la tribu Karani lors du lancement des ‘’journées de communication et de sensibilisation sur la santé maternelle et infantile, la vaccination et l’hygiène’’ à Gbémazo, village situé à 91 km de Séguéla.

A lire aussi : « Rejoindre le RHDP pour ne pas mourir de faim » : Abinan aussi contaminé par la « mangercratie »

« Je dois dire que si Alassane Ouattara n’avait pas existé après la crise, il aurait fallu le créer. Heureusement qu’il existe. Aujourd’hui, quand je fais la lecture de ses réalisations, de son bilan, je me dis que la Côte d’Ivoire attendait Alassane Ouattara », a déclaré, dimanche, M. Aouélé, appelé les populations à faire ‘’le bon choix’’, en 2020, ‘’entre l’équipe du RHDP du Président Ouattara et ceux qui promettent l’aventure’’.

L’actuel chef de l’Etat préside aux destinées du pays depuis 2011 avec à son actif des travaux d’envergure au nombre desquels le barrage de Soubré, le prolongement de l’autoroute du nord jusqu’à Yamoussoukro, la capitale politique, le troisième pont d’Abidjan et le quatrième en cours de réalisation ainsi que la construction de milliers d’écoles et de centres de santé.

« Aujourd’hui, celui qui peut tout faire, qui peut beaucoup faire s’appelle Alassane Ouattara. (…) Lui, il sait où se trouve l’argent et il va le chercher », a-t-il ajouté, précisant que depuis plus d’une vingtaine d’années qu’il est dans l’arène politique en Côte d’Ivoire, « Alassane Ouattara est le meilleur ».

Le ministre Aka Aouelé, un dissident du PDCI, s’est fait remarquer ces derniers mois par ses sorties hasardeuses. A Botro, il avait déclaré être un adepte de la reconnaissance du ventre, parce que le Président Ouattara lui permettait de « bouffer ». Récemment, il a été épinglé par un racket organisé au sein de son ministère. Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et le Président Alassane Ouattara ont fermé les yeux sur cette mal gouvernance, étant donné que le nouveau chantre du Ouattarisme affiche toujours son appartenance au RHDP.

Afriksoir et AIP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Afrik Soir

Précédent

Côte d’Ivoire : Le RHDP a-t-il plus peur de Mabri que de Duncan ?

Suivant

Le Conseil constitutionnel rejette la requête des députés de l’opposition sur la CEI : Voici sa décision

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *