Affi apporte son soutien au Niger après l’attaque du camp militaire d’Inates

Pascal Affi N’Guessan ne veut pas rester insensible aux malheurs qui frappent le Niger. Suite à l’attaque terroriste du camp militaire d’Inates qui a fait 71 morts, le président du Front populaire ivoirien (FPI) a rendu visite à l’ambassadeur dudit pays à Treichville. C’était ce jeudi 19 décembre 2019.

« Nous venons, au nom du Front Populaire Ivoirien (FPI), d’être reçu par Son Excellence l’ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire, Dr Moussa Aloua », a dit d’emblée Affi N’Guessan. Poursuivant : « Nous sommes porteur d’un message de compassion et de solidarité de toute la grande famille du FPI, aux autorités nigériennes, au peuple nigérien et à toutes les familles qui ont été endeuillées par l’attaque terroriste dont le pays a été victime à Inates, il y a quelques jours ».

A lire aussi : Niger : Le discours plein d’émotion de Mahamadou Issoufou lors de l’hommage des soldats tués à Inatès.

Selon l’ancien premier ministre, le Niger et la Côte d’Ivoire sont deux pays frères qui partagent des liens historiques à tous les niveaux et qui ont le même destin. D’où sa solidarité. Aussi, a-t-il évoqué les liens économiques, dans la mesure où la Côte d’Ivoire et le Niger sont membres l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ainsi que des pays que la géographie rapproche.

Attaque du camp militaire d'Inates, Pascal Affi chez l'ambassadeur
Pascal Affi est des membres du FPI chez l’ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire

Par ailleurs, le président du FPI a Ajouté : « Le phénomène auquel le Niger fait face, le terrorisme qui endeuille le peuple nigérien et l’ensemble de la zone du Sahel, est un phénomène qui nous guette, qui nous menace tous, au même titre ».

« Donc, le combat qui est mené au Niger est un combat que nous partageons tous. Et nous avons un devoir de solidarité, ce désir de manifester notre engagement aux côtés du peuple nigérien dans ce dur combat qu’il mène. ce qui nous concerne, et auquel nous avons l’obligation de nous associer », a dit l’ancien ministre de Laurent Gbagbo.

Soutien aux pays du sahel

A l’en croire, son action ira au-delà de cette visite de compassion et de solidarité. « Nous entendons, en tant que parti politique, agir avec les moyens qui sont à notre disposition afin que la question de la lutte contre le terrorisme soit une question partagée par tous les peuples de la sous-région. Et que cette question mobilise toutes les énergies de manière à ce que les pays du Sahel qui sont visés aujourd’hui, soit un soutien ferme, franc, fort, et qu’à travers notre action, la communauté se mobilise elle aussi », a-t-il expliqué.

Ainsi Dr Moussa Aloua, a remercié le président du FPI pour le message de compassion. adressé à l’endroit du peuple nigérien et du président Issoufou Mahamadou.

« Cette marque de solidarité nous va droit au cœur dans la mesure où nous savons les relations personnelles qui existent entre le président du FPI et le président Issoufou, surtout, entre le FPI et le PNDS TARAYYA du Niger », a-t-il dit à son hôte.

Prince Beganssou

  •  
    36
    Partages
  • 36
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prince Beganssou

Précédent

Guinée : Condé n’abandonne pas sa « folie » du 3è mandat, il annonce une nouvelle Constitution

Suivant

Assoa Adou : « Le meeting est maintenu pour démontrer que la démocratie vivra en Côte d’Ivoire »

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *