Côte d’Ivoire : Sans surprise, Célestine Trazeré (députée pro-Soro) atterrit au RHDP

Célestine Trazeré a enfin regagné le RHDP d’Alassane Ouattara. Elle l’a annoncé le vendredi 21 février 2020 au cours d’une conférence de presse au siège du RHDP. En effet, depuis quelques temps, Célestine Trazeré députée de Boguédia-Issia-Tapéguia et désormais ex-Présidente du groupe parlementaire‘Rassemblement » avait entrepris de faire la réconciliation entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara.

Une démarche qui semblait bien curieuse d’autant plus que les deux hommes semblaient avoir déterré la hache de guerre depuis le débarquement de Guillaume Soro de la présidence de l’Assemblée nationale, les tournées dans le Nord, les conférences de presse à l’étranger et le mandat d’arrêt émis contre lui en décembre 2019. Sur sa page Facebook, le jeudi 6 février 2020, elle avait publié.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : « Amadou Soumahoro est un problème » (Guikahué)

 »Koh elle a trahi elle est au restaurant. Et puis après ? Ne me collez pas la paix. Sinon, vous et vos commanditaires verrez de vos yeux. On est plus libre dans ce pays? Ainsi vous cherchez vos traîtres ici or ils dorment et mangent avec lui au calme à paris ». Et de poursuivre :

Les message Célestine Trazeré

«(…) Ou bien vous êtes au complet et souhaitez me chasser maintenant que vous êtes rassasiés ? Allez faites le mais ne m’emmerdez plus. Sérieusement y a pas 36 façons de dire merde à quelqu’un. Seulement retenez que c’est mon énergie et mon argent je m’étais dedans donc mon partir là c’est même pas un soucis », avait-elle déclaré avant de conclure :

«Vous chantez réconciliation Nationale et quand on dit balles à Terre avec votre propre père vous prenez la hache contre moi». Un curieux message qui a fait dire à certains observateurs de la vie politique en Côte d’Ivoire qu’elle avait commencé à adopter la méthode de Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du sénat lorsqu’il devait choisir entre le PDCI-RDA son parti d’origine et le RHDP d’Alassane Ouattara.

En effet, celui-ci faisait croire qu’il jouait le médiateur. La suite on l’a connait, il avait fini par rejoindre le RHDP et laisser derrière lui plusieurs années de lutte pour la démocratie. Par ailleurs, lors de la visite de Gérard Larcher, président du sénat français les 17 et 18 février 2020 dans le cadre d’un forum du Sénat sur les collectivités territoriales, le groupe parlementaire Rassemblement (de Guillaume Soro) avait dénoncé une  »caution aux violations graves de la démocratie en Côte d’Ivoire.

Célestine Trazeré Sans surprise au RHDP

 »Il est incompréhensible qu’une personnalité française de ce rang, ait opté pour un silence que d’aucuns qualifieront inévitablement de « complice » face à la négation des acquis démocratiques du peuple ivoirien et aux piétinement des valeurs résultant de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et des Peuples des Nations Unies, dont la signature a bien eu lieu à Paris le 10 décembre 1948 ».

Ce communiqué au lieu d’être signé de la présidente du groupe parlementaire »Rassemblement », avait été signé par le député Issiaka Fofana pour le groupe parlementaire  »Rassemblement ». Célestine Trazeré était déjà débarquée en douceur. Son arrivée au RHDP d’Alassane Ouattara est donc sans surprise.

Roxane Ouattara

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roxane Ouattara

Read Previous

Côte d’Ivoire : Voici le programme complet des funérailles de Charles Diby

Read Next

« C’est parce que nous serons au pouvoir que Gbagbo rentrera en Côte d’Ivoire » (Bédié aux chefs de Mama)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *