17 septembre 2014 : Où sont passés Zié Coulibaly et Venance Konan, promoteurs des anniversaires de l’Appel de Daoukro ?

Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, lors de l'Appel de Daoukro le 17 septembre 2014

Le député (RHDP) Zié Daouda Coulibaly et Venance Konan, directeur général de Fraternité, natif de Daoukro, proche du RHDP étaient les deux principaux promoteurs des anniversaires de l’Appel de Daoukro d’Henri Konan Bédié à Alassane Ouattara, le 17 septembre 2014. Cinq ans plus tard, ils sont les plus grands absents à ce rendez-vous auquel ils avaient habitué les Ivoiriens. Le député Olivier Akoto les rappelle, sans les nommer, à leurs bons souvenirs.

17 septembre 2014-17 septembre 2019. Cela fait 5 ans que le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) lançait l’Appel de Daoukro pour soutenir le président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Alassane Ouattara. Les cérémonies commémoratives de cet appel semblent avoir été rangées aux calendes grecques pour les organisateurs.

« Je réitère de façon plus explicite ce message que je ferai valider par une convention jumelée du PDCI-RDA au sein du RHDP dont j’assume la présidence. En attendant devant la nation rassemblée, sans détour, sans trahir les décisions du 12ème congrès du PDCI-RDA, je donne des orientations fermes pour soutenir ta candidature à l’élection présidentielle prochaine. Je demande à toutes les structures du PDCI et des partis composant le RHDP de se mettre en mouvement pour faire aboutir ce projet », déclarait Henri Konan Bédié, lors de l’appel de Daoukro un certain septembre 2014.

A lire aussi : Soro attaque encore : « Quand Bédié lançait l’Appel de Daoukro, il n’était pas Ivoiritaire ? »

Cet appel a alors sonné comme une cloche laissant libre cours à des cérémonies commémoratives chaque année. Présent à la cérémonie commémorative de l’an 1 de l’appel, Venance Konan, le Directeur général du journal pro-gouvernemental Fraternité matin,  n’a pas caché sa joie : « Le jour où cet appel a été lancé, cela a été une joie. J’étais là ce jour. Etant fils de Daoukro, je ne pouvais pas manquer ce rendez-vous. C’est l’appel à la paix, à l’union de tous les Ivoiriens et nous sommes heureux.

Quant à Zié Daouda Coulibaly, alors président de la « Fondation Espoir du PDCI-RDA » (FEP) et ses partenaires, ils vont être au-devant de ces cérémonies fortes bien appréciées par les militants du RHDP. « On ne change pas une équipe qui gagne, on ne change pas une stratégie qui gagne. C’est ensemble dans le parti unifié que nous pouvons mettre en avant l’intérêt de la nation », disait Zié Daouda », lançait-il lors de la commémoration de l’an 2 de l’appel de Daoukro devant un parterre de personnalités.

5 ans après, les deux leaders de partis que sont Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara sont en rupture de ban. Et cet élan de ferveur qui poussait les militants à s’investir dans ces cérémonies de commémoration de l’Appel de Daoukro s’est éteint comme une bougie consumée par la flamme. Zié Daouda chante à cor et à cri les éloges du président du RHDP quand Venance Konan lance des pics au président du PDCI-RDA.

Ce silence des deux promoteurs a suscité l’interrogation du député (PDCI) de Daoukro, Olivier Akoto. « Il y a cinq ans, le président Henri Konan Bedié garantissait le deuxième mandat de ADO. Où sont passés les promoteurs des anniversaires de l’Appel de Daoukro ? », a-t-il questionné, en publiant sur sa page une image symbolique du pont Abla Pokou reliant les régions de l’Iffou et de l’Indenié-Djuablin, inauguré le 16 septembre 2014 par Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. C’était à la veille du désormais fameux Appel de Daoukro.

Prince Beganssou

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info