14 février 2008 : Ce jour-là Joëlle C nous quittait

Joëlle C

L’artiste Joëlle C a tiré sa révérence le 14 février 2008. Douze ans après, les ivoiriens pleurent toujours une grande chanteuse qui a marqué son temps. Depuis 2009, la célébration de la Saint-Valentin est aussi marqué par l’anniversaire du décès de Joëlle C.

En effet, l’artiste est décédée le 14 février 2008, jour de la célébration Saint-Valentin, la fête des amoureux. Étant une chanteuse qui développait dans ses chansons le thème de l’amour, son décès le jour dédié à l’amour n’est pas passé inaperçu. Ses fans, les réseaux sociaux et les médias ivoiriens veulent marquer ce moment.  » Décédée un jour de l’amour c’est significatif, repose en paix Joëlle C » ou encore  »Tu n’auras pas vécue inutilement.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : DJ Arafat est mort !

Tes chansons continuent de nous bercer. Tu étais une grande chanteuse », peut-on lire sur des pages Facebook de certains fans. D’autres, changent carrément leur photo de profil par une photo de la diva de la musique moderne Akyé, sa langue maternelle dans laquelle, elle avait l’habitude de chanter. Pour rappel, c’est à la polyclinique internationale Sainte-Anne Marie (PISAM) que Joëlle C a rendu l’âme le 14 février 2008. Sa mort avait suscité une grande polémique.

Décédée le 14 février 2008, jour de la célébration Saint-Valentin

Quand certains fans et proches accusaient la polyclinique de négligence, d’autres s’en prenaient à Henri Kouassi Kan, le pasteur de Joëlle C. Selon eux, prétendant que la maladie dont souffre sa fidèle est une maladie spirituelle. L’homme de Dieu aurait décidé de ne pas amener la chanteuse dans un établissement hospitalier. Ce dernier aurait infligé plusieurs jours de jeûne à la malade.

A partir de ces accusations, le pasteur Henri Kouassi Kan sera hué par la foule dans l’enceinte d’Ivoire sépulture (IVOSEP) à Treichville lors de la levée de corps. George Aziz, son manager-producteur était monté au créneau pour calmer les fans et la famille biologique. « Joëlle est décédée des suites d’une insuffisance rénale. Le pasteur au contraire lui est venu en aide pendant sa maladie », avait-il déclaré dans une interview à l’époque.

Inhumée à Grand-Akouzin, son village natal le 20 avril 2008, Joëlle C était mère d’un enfant. Née le 13 juillet 1970, elle aurait eu 49 ans. De ‘’Ayela’’ en 1996. Successivement, elle sortira ‘’Jala’’ en 1998, ‘’Prends moi’’ en 2000, ‘’C l’amour’’ en 2002 et ‘’Kita’’ en 2007, Joëlle C s’est imposée dans le showbizz ivoirien.

Roxane Ouattara

Côte d’Ivoire : Les 10 photos émouvantes de la levée du corps de DJ Arafat
  •  
    112
    Partages
  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , , , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info