11 septembre 2001 : Ce jour-là le ciel tomba sur les Etats-Unis

11 septembre 2001 – 11 septembre 2019. Cela fait aujourd’hui 18 ans, que les USA ont été frappés pour la deuxième fois de leur histoire après la guerre anglo-américaine de 1812.

En effet, ce jour là, quatre avions de ligne ont été détournés par des terroristes islamistes de la mouvance al-Qaida. Deux se sont écrasés avec leurs occupants sur les tours jumelles du World Trade Center, à New York, faisant plus de 2.700 morts ou disparus; un autre appareil a, quant à lui, touché le Pentagone (le ministère des armées) à Washington, tuant 189 personnes; et un quatrième s’est écrasé dans un bois de Pennsylvanie, faisant 44 victimes. Au total, ce sont environ 3 000 personnes qui ont trouvé la mort ou disparu après ce quadruple attentat-suicide sur le sol américain.

L’effondrement des tours ayant été filmé en direct, l’émotion fut immense dans le monde ce jour là. Les Américains ont été d’autant plus consternés que le chef du commando terroriste, Mohammed Atta, jeune architecte d’origine égyptienne, donnait l’apparence d’être bien intégré dans leur société, tout comme ses acolytes. Ce mercredi, les américains commémorent le dix-huitième anniversaire de ce drame national. Devenu «journée de prière et de souvenir des victimes des attaques terroristes du 11 septembre 2001», chaque 11 septembre est dédié aux 2977 victimes des attentats-suicides qui ont toutes reçu à titre posthume la médaille d’or du Congrès.

A lire aussi : Etats-Unis : Voici où les étudiants ivoiriens peuvent trouver des bourses

Depuis la fusillade de Fort Hood (Texas) en 2009, au cours de laquelle 13 militaires ont perdu la vie, la journée n’est plus exclusivement consacrée à la mémoire des attentats du 11-Septembre. Elle rend hommage à toutes les victimes américaines d’attentats et d’actes terroristes, devenant ainsi «journée des patriotes» et «journée nationale du service et du souvenir». Depuis 2009, dans tous les États, tous les bâtiments administratifs (sur le territoire national ou à l’étranger), tous les foyers et à la Maison-Blanche, le drapeau étoilé doit être mis en berne – maintenu à mi-hauteur de son mât – pour signifier le deuil national. Les Américains respectent aussi une minute de silence à 8h49, heure locale de la collision du premier avion avec la tour Nord.

Moïse Yao K.

  •  
    195
    Partages
  • 195
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Tags: , , , ,
Articles liés

2019 | Afrik Soir | Tous droits réservés

Urgence Info